Fête des Bois

Le Festival dei Boschi (Festival des Bois) est une manifestation qui a lieu à San Romolo de Sanremo et a l’intention de diffuser le changement social à travers un instrument qu’est l’art-éducation et valoriser le territoire qui se trouve dans l’arrière-pays de Sanremo. Il constitue un moment de regroupement populaire au coût le plus bas possible. Les artistes du Festival proposent des activités culturelles et ludiques à développer ensemble avec les participants qui deviennent les vrais protagonistes du Festival. Le lieu, le « Prato di San Romolo » (pelouse de San Romolo), est hautement symbolique parce que depuis le moyen âge les familles de Matuzia – Civitas Sancti Romuli et ensuite Sanremo, sont toujours venues ramasser du bois jusqu’à l’introduction du charbon pour le chauffage à la fin du XIX ème siècle. Ici ont eu lieu certains épisodes de la Résistance racontés par Italo 

Calvino ainsi que des massacres nazis. Ici, pendant la deuxième guerre mondiale, le Pré avait essayé de devenir potager pour de nombreuses familles affamées, grâce à la cultivation de pommes de terre. La Pré est donc un grand symbole de racines et de liberté en même temps.

Pendant la journée du Festival, les propositions aux participants et au participantes de tous les âges sont très variées et changent en partie en fonction du thème de l’année : Festival 2015 « Quand la Terre devient Art », Festival 2016 « Nature, Communauté, art », Festival 2017 « Au rythme de la Terre », et le prochain Festival 2018 « Comme dans un cercle ».

Les excursions à pied suivent les sentiers San Romolo – Monte Caggio, San Romolo – Monte Bignone, Bajardo – San Romolo, Perinaldo – San Romolo. Par rapport à l’exploration du territoire, des excursions à vélo de différent niveau sont possibles sur l’anneau San Romolo – Col Ghimberga – San Romolo. Mais aussi connaissance des plantes locales, oiseaux et autre faune silvestre ; nourriture et tisanes avec des herbes. La nature est son toit, le ciel, et chaque année de plus en plus de personnes s’arrêtent ou viennent exprès le soir pour l’observation des étoiles et de la lune à l’œil nu et/ou avec un télescope.

Les laboratoires proprement artistiques – artisanaux utilisent de préférence des matériaux naturels comme le bois, la pierre, l’argile, la laine et d’autres fils ou mettent en action le corps à 

travers le théâtre, le mime, l’art martial. On regroupe sous le nom de laboratoires musicaux tous ceux qui s’occupent de chant, musique et de danse. A travers la musique nous essayons de réduire à l’essentiel les supports pour l’illumination et la diffusion du son afin de profiter au mieu de la musique telle qu’elle sort artisanalement des mains des musiciens. Les musiques et les danses jouées et dansées sont en général liées aux différentes traditions populaires, de la musique occitane à la musique celtique en passant par la musique méditerranéenne ou autres traditions populaires du monde. Entendues le plus possible comme danses circulaires, de communauté.

Le narrateur de la journée, figure à laquelle nous avons donné vie à partir de la deuxième édition du Festival, est le Cantastorie (le Conteur) : un éducateur populaire acteur qui reprend l’ancienne tradition des cantastorie italiens et raconte des histoires importantes du Pré ou à partir du Pré de San Romolo.

Le Festival, année après année, donne la possibilité de créer une cohésion entre les réalités culturelles variées de Sanremo et alentours mais aussi entre les réalités économiques du territoire, en particulier San Romolo.