Éducation Populaire

Par formation/éducation populaire nous entendons des cours structurés par des groupes formels et informels, écoles et universités dans lesquelles, de manière systématisée et sous forme de séminaires, nous proposons l’éducation populaire comme méthodologie dans des objectifs variés : éducatif – didactique, culturel, social et politique.

Au fil des années se sont suivis, en fonction des occasions, différents cours et accompagnements de groupes en Italie, au Brésil et à Haiti.

En particulier, nous rappelons les huit cours donnés en 2007 par Joao Simao Neto et Vania Lima da Silva à des enseignants de la province de Imperia à Sanremo et à Vintimille, éducateurs de la province de Imperia liés à la Mairie de Vintimille et de Camporosso Mare, opérateurs sociaux à Milan à travers le « Studio Excursus » et aux étudiants de Sciences de la Formation à l’Université de Bari.

En 2009 un cours d’éducation populaire important et complet pour des aspirants éducateurs populaires a été promu avec différents formateurs (Paolo Vittoria, Roberto Mazzini, Eduardo Martinelli, Intunda Na Montche) à Sanremo. Ceci a donné vie, par la suite, au « Circolo Freire » après un complément formatif à la Cascina G, à l’époque chez don Gino Piccio.

Dans la même année, au Brésil, ont eu lieu plusieurs sessions d’éducation populaire tenues par Maria Paola et destinées aux jeunes du Programme d’Animation Culturelle de la mairie de Recife ainsi qu’aux éducateurs de Casa Meloto de Olinda.

Au cours des années 2011 et 2012, pendant la collaboration avec l’Association Solmansi onlus de Rome, nous avons développé un programme d’éducation populaire à travers l’associée Maria Paola Rottino avec un groupe d’enseignants des huit écoles primaires toujours dans la province de Imperia reliées en un projet de connaissance et solidarité avec l’Afrique.

De 2011 à aujourd’hui continue la formation en éducation populaire d’un groupe d’enseignants de Haïti réunis maintenant sous le Peph (Association de Promoteurs de l’Education populaire en Haïti) pour une moyenne de 40 heures de formation par ans. A la formation ont collaboré plusieurs associés, Maria Paola, Anna Zumbo, Joao Simao Neto, Paola Mazzucchi, Luca Guerreschi et l’art-éducatrice Sintia Alves da Silva.

En 2014, 2015 et 2017 on a développé des séminaires didactiques sur Freire et l’éducation populaire à l’Université de Gêne adressée à des étudiants de Sciences de la Formation.

En 2016 et 2017, dans la province de Imperia on a commencé la formation en art-éducation des artistes du Festival dei Boschi avec Mariagiovanna Italia et avec Anna Zumbo. De la même façon, avec Maria Paola, s’est présenté e l’opportunité de réaliser des formations pour les opérateurs des centres d’accueil pour migrants.

A partir de l’automne 2017, grâce à Anna, des cours de formation sur l’approche freirienne à l‘enseignement de l’italien aux migrants en collaboration avec « Studio Kappa » de Asti ont commencé.